Colombie: la course des roses pour la Saint Valentin

12/2/2011

Colombie: la course des roses pour la Saint Valentin

   

BOGOTA (Colombie) - En Colombie, deuxième exportateur mondial de roses après les Pays-Bas, tout est organisé ces jours-ci pour l'envoi des fleurs de la Saint Valentin, soit 15% de la production annuelle, une course contre la montre à 2.500 mètres d'altitude.

Les vues aériennes de Bogota et de sa région, le département de Cundinamarca, montrent des étendues blanches à perte de vue: ce sont les serres où poussent les roses, qui prospèrent dans un climat idéal pour cette fleur: 13°C de température moyenne.

Les rosiers ont été taillés en novembre, en tenant compte du cycle de la fleur, afin de lui permettre d'achever sa croissance juste à temps, 75 jours après, explique l'exportateur Freddy Lancheros, pendant la visite d'un de ses fournisseurs.

Puis, deux semaines avant le jour J commence la course. Les roses, de préférence les rouge "freedom", appréciées pour leur grande taille et leur durée de vie; sont coupées, conditionnées et empaquetées en seulement quelques heures.

Le marché représente un milliard de dollars annuellement et près de 200.000 emplois, selon l'Association colombienne des exportateurs de fleurs (Asocolflores).

Les roses sont placées dans de longues boîtes en carton puis envoyées le jour-même à l'aéroport.

Là, chaque carton est censé passer par un scanner afin de détecter un envoi indélicat de cocaïne au milieu des fleurs, une technique classique de certains trafiquants.

Ensuite, des hommes emballent les caisses dans des couvertures matelassées et des films plastiques afin d'éviter tout choc thermique dans les cargos qui les transporteront. Tout est fait à la main pour ne pas abîmer la précieuse marchandise.

"A cette date, en seulement trois semaines, 500 millions de roses sont envoyées", explique à l'AFP Freddy Lancheros.

La Colombie, premier fournisseur de roses et d'oeillets aux Etats-Unis (65% et 99% respectivement) et deuxième exportateur mondial de roses après les Pays-Bas et avant le Kenya, souhaite encore gagner des parts de marché.

Pour cela elle a créé une marque, "Colombie terre de fleurs", qu'elle promeut à l'étranger, notamment en 2009, en offrant 50.000 fleurs aux Parisiens pour le 14 juillet.

"Le marché européen est très attractif. Il existe là-bas une culture de la consommation quotidienne de fleurs à la différence des Etats-Unis où elle est circonscrite aux fêtes. Un Suisse a dépensé en moyenne 82 euros en fleurs en 2009, tandis qu'un Américain n'en a dépensé que 21", explique Richard Franklin, vice-président d'Asocolflores.

Quotidiennement, pendant cette haute saison, près de 30 avions cargos chargés de fleurs décollent de la capitale colombienne.

Et rien n'est laissé au hasard: "Les cultivateurs travaillent pour remettre les fleurs dans l'après-midi et qu'elles partent le soir", explique Yovanny Cardenas, chef des opérations de la compagnie cargo Centurion, devant un avion prêt à partir.

Ainsi les roses arriveront le matin à Miami et pourront être distribuées dans la journée vers leurs destinations finales. Certains camions, réfrigérés à 4°C, iront jusqu'au Canada. Juste de quoi laisser à la rose encore une semaine pour séduire les dames.

Tags : Colombie course roses Saint Valentin St Valentin Amour Idees Cadeaux pour St Valentin Chocolat complice Fleurs Citation sms amour Recettes Repas pour la St Valentin
Category : Idées Cadeaux amour St Valentin | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |