La Saint Valentin : c’est aussi la fête des commerçants

13/2/2011

La Saint Valentin : c’est aussi la fête des commerçants

La Saint Valentin : c'est aussi la fête des commerçants

Le 14 février est un jour important pour les amoureux. Pour les commerçants également qui voient les clients affluer dans leur boutique.

 

Si à la Saint-Valentin, le cœur des amoureux est à la fête, les commerçants eux aussi affichent un large sourire. Et pour cause, nombreux sont les clients qui passent la porte des boutiques en quête d’un cadeau pour leur moitié. “C’est vrai que notre chiffre d’affaire augmente à cette période de l’année”, confie Julie Sidiot, de Sidiot Lingerie, qui préfère ne pas donner de chiffre “à cause de la concurrence”. Même son de cloche chez Claudine d’Art Flora à Saint-Denis. Seule Yamilée, de Panchbaya Fleur à Saint-Pierre nuance. “C’est vrai qu’on travaille un peu plus à ce moment-là, mais ce n’est plus la même chose qu’il y a trois ou quatre ans. À cette époque, on avait plus de commande pour les livraisons”, assure-t-elle.

Les messieurs viennent le jour même

Toujours est-il que hommes et femmes jouent le jeu. Bijoux, fleurs, livres, CD... Tout dépend des goûts et des envies de chacun. Certains se dirigent vers les magasins de lingerie. “C’est tout à fait logique. C’est la fête des amoureux. Les messieurs ne vont tout de même pas offrir des marmites ou un aspirateur à leur compagne. Ils cherchent quelque chose de plus intime”, souligne Julie Sidiot. Pour elle, le choix des sous-vêtements “coule de source” puisqu’elle estime que la lingerie est “le prolongement de l’amour”. Pour faire plaisir à madame, en général monsieur choisit une parure. “Après, cela dépend du budget. Certains optent pour une nuisette par exemple”, reprend Julie Sidiot. Les hommes ne sont pas les seuls à flâner dans les rayons lingerie. “J’ai noté que de plus en plus de femmes s’offrent des tenues sexy qu’elles portent le soir de la Saint-Valentin pour faire plaisir à leur compagnon”, précise Julie Sidiot.

Autre cadeau très prisé : les fleurs. D’ailleurs, à cette période de l’année, les fleuristes préparent leur stock afin de satisfaire toutes les commandes. “Parfois, les hommes pensent aux bouquets quand ils n’ont rien trouvé d’autre”, rigole Yamilée. En la matière, la rose rouge reste indétrônable. “Les jeunes optent pour les blanches”, note Claudine d’Art Flora qui précise : “Certains choisissent des fleurs qui durent plus longtemps comme les lys ou les orchidées”. Et de reprendre : “Ceux qui souhaitent que leur bouquet soit livré passent leur commande à l’avance. Autrement, les hommes viennent le jour même. Parfois juste avant la fermeture !”. Car que ce soit Julie Sidiot, Yamilée ou Claudine, toutes ont constaté que certains amoureux se précipitent dans les magasins le jour même. “C’est effectivement très rare qu’ils viennent avant le jour J”, précise Julie Sidiot. “Certains viennent le lendemain, parce qu’ils avaient oublié la fête des amoureux et leur copine n’était pas très contente ! Un homme m’a même demandé de le couvrir en disant à sa copine que ce n’était pas de sa faute s’il ne lui a rien offert”, se souvient Claudine. Sympa, elle a raconté à la dame que son stock était épuisé...

 

 

Une fête, trois origines

Quelle est l’origine de la Saint-Valentin ? En cherchant une réponse à cette question, on ne découvre pas une, mais trois explications. La première, nous mène à Rome, sur les traces d’un prêtre nommé Valentin qui osa défier l’empereur Claude. Ce dernier interdit tous les mariages, croyant que les hommes préféraient rester auprès de leur chère et tendre plutôt que d’aller faire la guerre. Quand il eut vent de cette interdiction, Valentin entreprit de marier les amoureux en cachette. Ce qui lui vaut d’être emprisonné. On raconte également qu’il fit retrouver la vue à la fille de son geôlier. Juste avant d’être décapité, celui qui devint plus tard un martyr, lui adresse un mot signé “Ton Valentin”. Ce qui expliquerait pourquoi hommes et femmes s’envoient des missives enflammées le 14 février. Autre époque, autre explication. Moins romantique celle-là. On raconte que la Saint-Valentin fut instituée en 268 pour contrer une fête païenne : Lupercalia. Cet événement, dédié au Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers, et à Junon, protectrice des femmes et du mariage romain, était l’occasion de célébrer les rites de fécondité. Le point d’orgue de la journée restait le moment où les messieurs à moitié nus, poursuivaient les dames et les frappaient à coup de lanière de peau de bouc. Un rituel, qui disait-on, assurait aux femmes d’être fécondes et d’avoir une grossesse heureuse. La loterie comptait aussi parmi les moments les plus attendus de la Lupercalia. Le jeu consistait à tirer au sort des noms de jeunes hommes et de jeunes femmes qui devaient ensuite passer toute l’année ensemble. Bien des années plus tard, au Moyen-Age, en France et en Angleterre, on croyait que la saison des amours des oiseaux débutait le 14 février. Les messieurs trouvant ce jour propice à la déclaration amoureuse, en profitaient donc pour ouvrir leur coeur à leur douce.

Tags : La Saint Valentin fete commercants St Valentin Amour Idees Cadeaux pour St Valentin Chocolat complice Fleurs Citation sms amour Recettes Repas pour la St Valentin
Category : Idées Cadeaux amour St Valentin | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |